Saturday, January 28, 2006

Instantanés parisiens....






j'étais à l'expo John and Yoko LENN-ONO





je suis allé visiter l'exposition consacrée à la "Ballad of John and Yoko".... Nostalgie des années passées à apprécier les Beatles et à ne pas forcement percevoir leur génie et surtout le sien (regardez ses dessins).... Les grands artistes sont toujours reconnus après leurs disparitions...
Je me suis assis timide et très malhabile pianiste sur le tabouret, face à ce piano blanc qui hante mes souvenirs " Imagine all the people...", j'ai joué l'intro puis j'ai écouté ce silence musical qui surgit aprés cet accord en do... Et j'en ai voulu à John d'avoir dit "I don't believe in Beatles", et j'ai alors tout aussi malhabilement plaqué les accords de "Let it be" de Paulo...
Yoko, te rends-tu compte de ce que tu as fait, de ce "long and winding road" que tu lui as fait prendre, puis il te quitte, il retrouve son génie, recompose et il revient vers son pygmalion, celle qui le phagocyte, voire le lobotomise jusqu'à ce jour devant Central Park, mais John n'étais-tu pas déjà mort depuis plusieurs années.
"John fit Yoko....Yoko defit John". (ce que j'ai écrit sur l'arbre à souhait)
Allez-y quand même pour vous en rendre compte par vous-même, c'est une belle expo.

Monday, January 16, 2006

Idées jetées pêle-mêle…

Voyelle, consonne, voyelle, consonne
C’est fou comme cela résonne
Et me fait me remémorer
Mon passé insouciant de jeune illettré…

Ecrire c’est un peu de vous qui meurt
L’encre c’est le sang qui coule
De tous ces mots qui sur la page roulent
Et qui vous vide de vos noirs humeurs…

Faut-il avoir beaucoup souffert
Pour qu’un jour, il s’éveille en vous
Cette envie folle de rendez-vous
Papier, crayon, quatrain amer…

Un homme heureux n’a pas d’histoire
Il ne vit que le bonheur présent
Ne pas perdre de temps
Vivre son égoïsme sans gloire.

Aussi j’écris…

Monday, January 09, 2006

Instantanés du salon du meuble...

Bahut
Pot
Rideaux
Au détour d'une porte

Coin de table

Chaises murales
Chaise mutante

Saturday, January 07, 2006

Sommes nous uniques....



N'avez-vous jamais eu l'impression d'être unique, que tout tourne autour de vous, que tout autour de vous est décorum, satellite de votre esprit, un produit de votre imagination.
D'où peut venir une idée aussi bizarre, voire égoiste "vous vous rendez-compte, vous niez tout être humain, tous les autres, toute création divine ".Tout est issu de votre esprit, comme dans vos rêves qui vous semblent toujours être si réels tant que vous ne vous éveillez pas.

Cette idée m'est venued'un livre " La secte des égoïstes*" de Eric-Emanuel SCHMITT que je suis en train de lire et qui m'inspire des pensées d'existence d'une telle philosophie. Ne serait-ce pas vrai ? Ne pourrions nous être propre création de notre pensée, unique astre solaire autour duquel tout tourne, né de notre imagination, de notre pensée : rien n'existe, tout est produit de notre cerveau. Alors vous, les autres n'êtes rien que le produit de mon esprit.
La question est " Comment pouvoir penser et créer tout ce que nous voyons ou croyons voir autour de nous".
Quelle intelligence il nous faudrait pour imaginer tout ce que nous semblons voir autour de nous, toutes ses choses, tous ces phénomènes, toutes ces inventions qui nous entourent, et dont nous ignorons très souvent le fonctionnement et les principes : serions-nous... serais-je... EINSTEIN, NEWTON , mais aussi PICASSO, SATIE et les autres !!!
Incroyable égoïsme, allez-vous me dire : mais si je suis seul dans l'univers, c'est normal... les autres n'existent pas.
Si tout ce que je viens d'écrire est vrai, vous ne m'écoutez pas, vous n'existez pas, je ne m'adresse qu'à moi-même, et je suis toujours d'accord avec ce que je dis, pas vous ?.

* lisez le livre